"PÂRIS 2005"

EXPOSITION / INSTALLATION
PHOTOGRAPHIES
PROJET DE FICTION

À la suite de la sortie en salles du long-métrage "Passages" (2003), Bernard Novet retrouve le compositeur et concepteur Jean-Claude Bossel, l'un des protagonistes du film, dans le cadre de son projet interdisciplinaire "Perles de Verre".

Une collaboration se met alors en place qui s'incarne en 2005 dans une exposition-installation présentée à l'Espace Arlaud de Lausanne.

"Pâris 2005", c'est un lieu (Musée), de la musique (Le "Jugement de Pâris"  est créé à la Cathédrale de Lausanne), et une exposition qui évoque la naissance mouvementée et dramatique de cette œuvre inédite composée à Münich en 1942 par le fameux chef d'orchestre allemand Franz Gurtner.

MUSÉE

Espace Arlaud

 

Au printemps 2005, l'exposition "Pâris 2005" ouvre ses portes à l'Espace Arlaud de Lausanne, l'un des grands musées publics de la ville.

Elle présente sur plusieurs salles un faisceau d'oeuvres liées à l'onirisme et à la création, ainsi qu'une installation évoquant les derniers instants de liberté du compositeur allemand Franz Gurtner, auteur d'un "Jugement de Pâris" (1942)...

Le vernissage de l'exposition est accompagné de quelques passages du "Jugement" chantés en direct par le Chœur des gymnases lausannois placé sous la direction d'Olivier Piguet.

L'Espace Arlaud

MUSIQUE

"Jugement de Pâris"

À la Cathédrale de Lausanne, à quelques mètres de l'Espace Arlaud, le Choeur des Gymnases Lausannois et l'Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) créent le "Jugement de Pâris".

Cette version restaurée et réorchestrée de la partition originale inachevée de Franz Gurtner est signée Jean-Claude Bossel.

Dans la carrière - trop brève - du grand chef allemand, telle qu'elle est racontée dans le scénario de film "Parsifal" (voir aussi la page spéciale "SCÉNARIOS"), cette partition tient un rôle central. Après en avoir retrouvé une copie, c'est la famille de Franz Gurtner, aujourd'hui établie à Genève, qui a permis l'important travail de restauration et d'adaptation qui est présenté en création à la Cathédrale de Lausanne.

La Cathédrale de Lausanne

EXPOSITIONS

Autour du "Jugement de Pâris"

Les différentes salles de l'exposition "Pâris 2005" dévoilent des oeuvres de plusieurs artistes autour de thématiques associées au "Jugement de Pâris", et qui se répondent.

Onirisme, création, séduction, mythologie, tout un univers se décline autour du mythe originel du "Jugement de Pâris" qui parle du choix de la beauté, de la séduction et ses conséquences.

Outre une salle dédiée à la peinture onirique aborigène, une seconde pièce présente le travail du dessinateur onirique Didier Mouron, dont deux "Jugement de Pâris" créés pour la circonstance.

Les troisième et quatrième salles sont investies par Bernard Novet et Jean-Claude Bossel. Elles retracent les temps forts de la vie et de l'oeuvre de Franz Gurtner, compositeur onirique surtout connu pour être l'un des grands chefs d'orchestre allemands d'avant guerre.

Au centre de la dernière salle, une installation projette le visiteur à Münich, en 1942, dans la cave où Franz Gurtner - soupçonné par les nazis d'être un opposant à leur régime de terreur - était justement sur le point d'achever la composition de son "Jugement de Pâris".

Cliquez ci-dessous pour visiter "la chambre" de Franz Gurtner, son lieu de travail à Münich dans les années 30, puis jusqu'en 1942...

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Linkedin - White Circle

© 2018-2020 BERNARD NOVET - WWW.ARAGOS.CH